Contexte

Reconnu pour son expertise “du contenu à la publication papier”, J2S a traité au cours des 20 dernières années un nombre impressionnant de projets conduits avec succès, avec des annonceurs, des agences & studios, et des éditeurs de livres.

Simple Workspace, le logiciel cloud édité par J2S matérialise cette expertise. Polyvalent et puissant, Simple Workspace est utilisé quotidiennement pour produire des livres, des affiches, des étiquettes, des journaux, des magazines, des catalogues créatifs, des catalogues entièrement automatisés, des offres commerciales, et même, plus récemment, des catalogues au format Excel. Si vous avez un projet de publication, n’hésitez pas à interroger J2S !

Simple Workspace évolue constamment, et c’est ainsi que Simple DAM est né en 2018.

Jusqu’à cette époque, Simple Workspace mettait à disposition des dossiers pour stocker les images utilisées par les publications, ce qui correspondait parfaitement à sa vocation : un outil de production. Ce n’est pas que l’équipe ne savait pas ce qu’était un DAM : plusieurs de ses membres ont été les auteurs de deux DAM éminents, Phraséa et Perigee. C’est pourquoi Simple DAM s’est révélé dès l’origine simple et solide.

Simple DAM

Simple DAM est une application web destinée à gérer des fichiers (dont des images, mais pas que), dans le contexte d’applications de production de documents. Simple DAM (comme toutes les applications Simple Workspace) est “multi” : chacun de nos clients peut instancier autant de DAM différents que souhaité.

L’interface utilisateur de Simple DAM est simple :

  • A gauche, l’arbre des dossiers ;
  • Au centre, le contenu du dossier sélectionné, qui dispose de plusieurs vues ;
  • A droite, le détail du fichier sélectionné ;
  • En haut, une série de contrôles dont l’outil de recherche.

Pour ajouter des fichiers, il suffit de les glisser dans la zone centrale et ils sont alors uploadés et rangés dans le dossier sélectionné. Pour déplacer des fichiers ou des dossiers, il suffit de les sélectionner puis les glisser vers un autre dossier. Un clic droit propose des actions : renommer un dossier ou une image, télécharger des fichiers ou un dossier sous la forme d’une archive zip, etc. Toutes ces actions s’effectuent sous le contrôle des droits.

En résumé, une interface simple et évidente que les utilisateurs s’approprient immédiatement.

Sous le capot, Simple DAM est équipé d’un moteur qui fabrique les vignettes avec la plupart des formats d’images connus. Si un fichier n’est pas une image, alors Simple DAM présente une icône selon sa nature.

Sur ces bases, Simple DAM propose les services nécessaires au travail collaboratif.

Données associées au fichier

Une image peut embarquer plus d’informations que ses pixels, et c’est pour cela que la notion de métadonnée EXIF-IPTC [1] [2] existe. Simple DAM comprend ces métadonnées, comme par exemple la date d’une prise de vue ou le nom du photographe.

Il est également possible d’ajouter d’autres propriétés à chaque image, comme par exemple dans l’écran ci-dessus le champ “Dimensions”.

Ces données sont exploitées par l’outil de recherche pour retrouver en un clin d’œil toutes les images, selon des critères qu’il est possible d’empiler comme le montre l’écran ci-dessous.

Workflows

Nous avons souvent évoqué le moteur workflow qui est au cœur de Simple Workspace : ce dernier est bien entendu disponible au profit de Simple DAM. En pratique, chaque image peut être liée à un ou plusieurs circuits par l’ajout de propriétés “workflow”. Réciproquement, le moteur workflow peut activer des actions, comme par exemple déplacer automatiquement des images d’un dossier vers un autre en fonction de leur statut.

C’est ainsi qu’il est possible d’organiser un circuit pour ranger les images brutes, les images validées, les images à valider, les images issues de sources externes, etc.

Albums

Les images sont rangées dans l’arbre principal du DAM. Il peut cependant être utile de les organiser en parallèle dans d’autres dossiers : c’est le rôle des albums.

Certains albums sont partagés, d’autres sont personnels. Les albums peuvent également servir à simplement mémoriser une sélection d’images.

Zone de dépôt

Ce que nous avons évoqué jusque-là concernait des utilisateurs identifiés.

Il est parfois utile de déléguer des accès à des utilisateurs externes, typiquement en leur confiant un lien URL. Simple DAM vous permet d’inviter vos fournisseurs (ou toute autre organisation externe où qu’elle soit) à déposer des fichiers manuellement ou via des processus automatisés.

C’est le rôle des zones de dépôt que vous pouvez librement créer, puis au besoin lier à un workflow pour par exemple être prévenu de l’arrivée de fichiers par mail.

Lien URL

Il vous est également possible de donner un accès à une image (ou à un dossier ou à un album) en lecture seule sous la forme d’une URL. Si vous souhaitez envoyer une image à un correspondant, inutile de télécharger l’image, puis la glisser dans un mail – et découvrir qu’elle est trop volumineuse pour cela ! Il suffit d’envoyer le lien, et le destinataire récupèrera lui-même l’image.

Les liens URL permettent également à d’autres applications de s’appuyer sur Simple DAM : comme toutes les applications de Simple Workspace, Simple DAM dispose d’API.

Simple MOM & Simple DAM

Chaque offre Simple MOM peut être liée aux images de Simple DAM, par une association manuelle (glisser déposer) ou automatisée (règles de nommage par exemple).

A noter que Simple DAM peut être réorganisé (déplacer des fichiers, renommer des dossiers), les liens avec Simple MOM sont conservés.

C’est pour cette raison qu’existe la fonction de “remplacement” d’image, qui permet qu’une nouvelle image ne casse pas la relation que l’ancienne avait avec des offres MOM.

Avec ces mécanismes, Simple DAM et Simple MOM peuvent gérer une succession d’états. Un bon exemple est celui de la notion d’image d’intention commandée à un photographe pour finalement être remplacée par l’image choisie en fin de cycle.

Rechercher les images par les caractéristiques produits

L’association entre Simple MOM et les images établit des liens dont on peut tirer profit pour les recherches : il est ainsi possible d’utiliser les données des offres pour rechercher des images.

Cette possibilité permet de régler de manière fine la répartition entre les données gérées au niveau des offres et les données gérées au niveau des images.

Exports web

Simple DAM peut exporter les images vers votre site web ou toute autre destination, tout en appliquant un traitement, comme par exemple, exporter 3 images en PNG ou JPEG de tailles différentes à partir d’images natives et des règles de nommage.

Plusieurs de nos clients grands comptes alimentent ainsi leurs plateformes web marchandes.

Simple DAM

Voilà donc en quelques mots les principaux atouts de Simple DAM, désormais utilisé par la plupart de nos anciens clients et tous les clients récents.

Et à ce propos, J2S a fait le choix d’un modèle de souscription simple, ce qui a pour conséquence qu’il ne décortique pas les fonctionnalités en éléments tarifaires.

Conséquence ? Eh bien, tous les clients de J2S ont pu bénéficier de Simple DAM sans avoir à se soucier de leur souscription !

 

Vous voulez en savoir plus, ou souhaitez une démonstration live ?
Prenez contact avec nous : nous serons ravis d’échanger.

David Lantier
Business Developer