Que ce soit sur des supports digitaux ou imprimés, la personnalisation est le nouvel eldorado de la communication commerciale.

Nous en avions parlé dans un précédent article, le catalogue personnalisé est un outil redoutablement efficace pour générer du trafic, en magasin ou sur les sites, et donc du chiffre d’affaires (cf. Smartalog ou comment augmenter le trafic en magasin).

Hyper-personnalisation ?

Semblable aux campagnes du marketing direct, un catalogue hyper-personnalisé va comporter :

  • Des données propres à la personne comme le prénom, nom, adresse, horoscope…
  • Des données liées à la segmentation du fichier client. Par exemple, des coupons de réduction sur certains produits dont le montant varie en fonction du programme de fidélisation.
  • Des données liées au comportement de chaque client. Il peut s’agir de l’historique d’achat, de la liste des produits abandonnés dans les paniers d’un site marchant, etc.

Les étapes de production

J2S réconcilie les services de marketing direct avec la publication de catalogue avec une approche basée en plusieurs étapes.

La qualité de données avant tout

La première étape d’une campagne réussie concerne la préparation des données. L’objectif est de s’assurer que selon l’utilisation dans le support, les produits sont correctement mis en scène avec les bonnes informations, les bons visuels, etc.

Avec sa capacité à présenter les fiches produits dans le contexte de leur utilisation et son puissant moteur de workflow, Simple Workspace permet de mettre en place une véritable fabrique à fiches produits pour valider au besoin l’ensemble des données à publier dans les différents formats cibles.

Le fichier client et recommandation produit

De son côté, le CRM devra fournir les informations des personnes ciblées. Le rôle de Simple Workspace consiste à agréger les données en vue de leur publication. Simple Workspace pourra « redresser » les adresses des destinataires à l’aide de traitements, mais le degré de personnalisation dépendra du CRM !

En effet, la liste des produits à mettre en page pour chaque personne cible sera déterminée selon le niveau de détail disponible dans le CRM. Les e-commerçants utilisent souvent la segmentation du fichier sur les critères Récence Fréquence Montant des commandes (cf. www.definitions-marketing.com) et depuis quelques années sont arrivés sur le marché de puissants moteurs de recommandation comme celui de Nuukik avec qui nous avons travaillé, qui permet de disposer d’une liste de produits pertinente par personne ciblée.

Cette phase est cruciale : l’annonceur doit être attentif à envoyer une recommandation de produits pertinente pour éviter par exemple d’exposer les enfants de la famille ciblée à des objets réservés aux adultes.

Attention à ne pas aller trop loin dans l’affichage de la connaissance de vos clients, car cela pourrait inquiéter vos clients (voir l’article sur la démarche de Target aux États Unis qui avait trouvé un moyen de repérer les femmes enceintes afin de leur proposer des produits liés à la maternité sur How Companies Learn Your Secrets) !

Le moteur de génération

Lorsque les deux étapes ont été franchies, il ne reste plus qu’à générer les catalogues.

Pour plus de liberté créative, J2S a fait le choix de piloter la mise à page à l’aide d’InDesign Serveur. C’est là que la puissance de Simple Workspace va se révéler : générer des millions de PDF unitaires à partir de documents InDesign en quelques heures pour respecter les délais de la campagne, c’est possible avec une solution industrielle et scalable !

Contrairement aux solutions basées sur des moteurs PDF graphiquement plus limités qu’InDesign et qui nécessitent de la programmation, Simple Workspace permet d’adapter la mise en page en fonction du nombre de produits et de la surface qui leur est allouée sur la page. Les maquettistes du studio PAO préparent les modèles de chemin de fer pour scénariser les présentations. Simple Worspace prend le relai pour générer automatiquement les documents InDesign avec un mix de fusion de données, de placement dynamique de produit basé sur notre « Responsive Print », d’intégration de ressources (ex. l’horoscope), etc. et les exporter au format PDF prêt à l’impression.

Il ne reste alors plus qu’à trouver un imprimeur en mesure de prendre en charge ce flux de PDF ou de nous demander de vous mettre en relation avec l’un de nos partenaires imprimeurs !

P.S. : Dans un prochain article, nous parlerons d’une autre façon de personnaliser le document imprimé à travers la solution d’augmentation de documents de notre partenaire Argo.

Vous voulez en savoir plus, ou souhaitez une démonstration « live » ?

Bénéficiez de notre offre d’accompagnement gratuite, ou prenez contact avec nous.
Nous serions ravis d’échanger.

Richard Loubéjac,
Cofondateur de J2S