La question de la mise à jour des données a un impact important sur le planning de fabrication d’un catalogue : quand la mise en page démarre, est-ce que les données peuvent évoluer ? Si la réponse est oui, cela peut changer beaucoup de choses, n’est-ce pas ?

Je suis maquettiste, je vous montre comment cela se passe dans Simple Workspace.

Les principes de base

Cycle 1, la conception

C’est une mise en place classique dans Simple Workspace : une base d’offres d’un côté et de l’autre, des chemins de fer, souvent un par univers. Les produits utilisés dans les offres sont actualisés régulièrement avec des flux en provenance d’un PIM ; et les utilisateurs actualisent les offres en modifiant les tableaux. Enfin, en même temps qu’elles sont mises à jour, les offres sont placées dans les chemins de fer.

Durant toute cette phase, il n’y a pas d’intervention manuelle sur les pages et celles-ci sont rafraîchies automatiquement, sans aucune intervention, grâce à notre moteur de génération J2S Layout Toolbox. Les offres sont modifiées, elles sont placées, déplacées, et durant toutes ces itérations, quand on ouvre un chemin de fer, on voit le résultat en temps réel.

Cette phase est souvent dédiée à la conception. En effet, puisque toutes les modifications sont répercutées en temps réel dans les chemins de fer, il est très facile de tester différentes options !

Moi qui suis maquettiste, c’est le moment que je préfère puisque je n’ai rien à faire !

Cycle 2, la fabrication

Voilà, certaines pages sont validées1, il faut maintenant finaliser la mise en page !

J’entre dans la course. J’ai accès aux pages validées durant la phase précédente. Je sors les pages et je les modifie sur mon poste en utilisant mon logiciel habituel : Adobe InDesign. Quand je rentre les pages, chacun·e voit le résultat et peut commenter. Et ainsi de suite.

Mais que se passe-t-il si les données des offres sont actualisées durant cette étape ?

La mise à jour classique

Quand un prix change, pour en tenir compte dans les pages, il suffit d’injecter la nouvelle valeur en lieu et place de l’ancienne. Sur ce type de valeur, la mise à jour n’a pas, le plus souvent, d’impact sur la mise en page puisqu’il s’agit de remplacer un nombre par un autre.

Cela dit, Simple Workspace m’indiquera quelles sont les pages qui sont concernées par une mise à jour. Celle-ci sera déclenchée sous mon contrôle. Et, le cas, échéant, je peux effectuer un ajustement dans la page si j’estime que c’est nécessaire.

Quand la mise à jour a un impact sur la mise en page

Cas plus épineux : le produit passe en promotion, sa pastille prix change ou le tableau de prix est revu de fond en comble !

Petit retour en arrière : quand je place une offre dans la page, tous les modules choisis sont joués et la maquette se construit automatiquement. Notez le pluriel : il peut y avoir plusieurs modules.

Revenons à l’exemple. Comme un des modules est dédié à la pastille prix (ou au tableau), et que celle-ci est automatisée à 100 %, en cas de mise à jour, il est rejoué à l’endroit où je l’ai placé. Ni vu ni connu.

Bon, malheureusement 😉, certaines situations nécessitent de travailler un peu plus. Si la mise en page a été revue manuellement et que la mise à jour peut la casser, que faire ? Dans cette situation, les modules seront tous rejoués, mais dans un calque différent : la comparaison automatique permettra de supprimer les blocs qui n’ont plus lieu d’être, par exemple, un aplat de couleur qui était liée à l’ancienne mécanique commerciale. En fin de compte, il ne restera que les blocs à prendre à compte : il n’y a plus qu’à les positionner !

Et le planning ?

Ces possibilités apportent une grande granularité puisque le travail se fait à la page, puisque l’on contrôle finement l’impact qu’ont les mises à jour sur les maquettes existantes.

L’automatisation joue un rôle déterminant2. De même si l’on sait quelle donnée pourra évoluer. Si l’automatisation est importante, le travail du studio sera limité. Et si seuls les prix sont amenés à changer, par exemple, le travail du maquettiste se simplifiera en une relecture technique.

Ne dit-on pas que le temps est de l’argent ?

 

Vous le voyez, nous sommes des experts de ce sujet : quelle que soit votre situation, nous pouvons vous aider. Contactez-nous : nous serons ravis d’échanger.

Jean-Yves Jourdain,
Cofondateur de J2S

1- On peut donc finaliser certaines pages en même temps que la conception des autres continue.