Dans un précédent article intitulé “Points de contacts marketing 1/3“, nous avons abordé quelques points de contacts publiés :

  • Catalogue ;
  • Proposition & Catalogue ;
  • Brochure, Magazine ;
  • Dépliant, Flyer ;
  • Asile Colis.

Pour mémoire, dans le contexte marketing, le terme anglais de touchpoint désigne un point de contact publicitaire ou commercial entre la marque et le consommateur. Il peut s’agir de contact humain, d’un site web, d’une application ou de toute autre forme de communication.
Dans ce second volet, nous continuons par ceux-ci :

  • Fiche produits ;
  • Matrice Excel, Excel ;
  • Marketing direct ;
  • Magalog.

Fiches produits

Une “fiche produit” peut présenter différentes natures de données :

  • Générales : caractéristiques principales ;
  • Par référence : photos couleur par coloris, dimensions, tailles, etc ;
  • Orientées techniques : caractéristiques détaillées, graphiques, diagrammes, etc ;
  • Orientées utilisation : mise en service, exemples d’utilisation, etc ;
  • Normes et matériaux utilisés ;
  • Aide à la commande ;
  • Comparatifs de références ou de produits ;
  • Produits liés : obligatoires, en option, suggérés, etc.

En pratique, une fiche produit peut être tout ou partie de cela. On peut aussi disposer de plusieurs modèles de fiches produit, et elles peuvent être multilingues.

La première étape de la conception d’une fiche produit est de déterminer les besoins du ou des groupes cibles, la seconde consiste à établir un modèle générique (selon la flexibilité de sa mise en œuvre) ou plusieurs modèles lorsqu’un modèle générique n’émerge pas.

La fiche produit a fait ses preuves depuis de nombreuses années. Elle peut fournir une information complète et détaillée, et elle est une preuve objective du niveau d’attention portée par l’entreprise à la qualité de ses produits, à ses salariés et partenaires, et à son marché.

Une fiche n’est pas limitée en taille ; elle peut tenir aussi bien sur une demi page que sur plusieurs pages, ce qui permet d’élargir le propos, par exemple pour aborder la notion d’emploi du produit via des cas d’usages.

Pour toutes ces raisons, la notion de fiche produit est appelée à se développer, en parallèle de l’effort réalisé par les entreprises dans la description des données produits et des offres. Une solution comme J2S Simple Workspace permet d’atteindre le niveau d’automatisation nécessaire pour la mise en forme à la volée des produits sous la forme de fichiers PDF.

La diffusion des fiches produits est un point clé. On peut imaginer les générer une fois, puis mettre à disposition les PDF … ou les proposer à la demande, et être ainsi certain qu’elles reposent sur des données à jour, validées, et avec des paramètres selon les utilisateurs.

Cette diffusion commence en général avec les utilisateurs internes (forces de vente, agences territorialisées), puis ensuite les partenaires (artisans, entreprises), et finalement les utilisateurs finaux (aide au montage, notices d’utilisation, etc.).

Là aussi, J2S Simple Workspace apporte des solutions qui permettent la production de fiches à la demande, avec les paramètres souhaités, comme par exemple :

  • Avec ou sans le logo de l’enseigne ou du distributeur ;
  • Avec ou sans prix ;
  • Dans une langue donnée, etc.

Matrices Excel, Excel

Dans le monde de la distribution, il est fréquent que les fournisseurs aient à produire des documents Excel dont le modèle est fourni par les clients, et dont l’objectif est de décrire des données produits. Le nombre de matrices augmente avec le nombre de clients, et celles-ci sont parfois réellement complexes à renseigner. Multiplié par le nombre de produits référencés, cela représente un travail important et minutieux.

C’est pour cette raison que J2S Simple Workspace propose un moteur de génération Excel, dont les gabarits sont les matrices fournies par les clients, auxquelles il suffit d’ajouter un paramétrage pour les voir renseignées automatiquement d’après les données produit, c’est-à-dire les données PIM, DAM, MDM, MOM, etc.

Cette fonction repose sur la même notion que celle des fiches produits : il faut sélectionner des produits, puis choisir le modèle de matrice et peut être quelques questions complémentaires pour obtenir un fichier Excel renseigné.

Ces documents sont cités dans la liste des points de contacts, car lorsqu’ils sont utilisés, le fait de produire des documents Excel en temps et en heure et parfaitement renseignés est un plus.

En terme de tendance, Excel reste un outil très régulièrement utilisé pour échanger des données, et disposer de la capacité à construire des modèles Excel variés peut être un réel avantage.

Marketing direct

Le marketing direct a longtemps été utilisé au travers notamment du publipostage, soit en communication de masse, soit en one-to-few au travers de groupes cibles. C’est un outil de communication et fidélisation très efficace, qui peut atteindre un taux de conversion élevé.

Il a été très utilisé, puis le digital a amené les entreprises à réduire les actions de publipostage. Certaines études montrent aujourd’hui une légère reprise, sans doute motivé par le fait qu’aujourd’hui une communication imprimée se distingue des incessantes publicités et offres digitales.

Aujourd’hui, nous connaissons mieux nos clients et nous avons une information produit plus accessible et de meilleure qualité ; autant d’arguments pour dialoguer de manière efficace. Et n’oublions pas que le papier imprimé reste un compagnon discret mais persistant. Ainsi, une campagne de publipostage bien ciblée contribuer à générer des commandes bien après son envoi.

Les solution logicielles ainsi que les machines à imprimer numériques offrent la possibilité de faire varier les messages, voire de personnaliser le panel des offres. J2S Simple Workspace est ainsi utilisé pour générer le (très) gros volume de pages PDF requis par la personnalisation one-to-one.

Magalog

Il s’agit de publier un “catalogue-magazine”, c’est-à-dire un document mis en page à partir d’articles rédigés (quelque soient leur thématiques, comme dans un magazine), et de produits (tels qu’en général publiés dans un catalogue produits).

Selon le contenu rédactionnel, ce mix peut être réellement attractif ; tout à la fois divertissant et informatif. Selon la qualité et la pertinence des articles, voire l’expérience qu’ils proposent, le temps consacré à la lecture augmente : autant d’attention consacré à la marque et à ses produits.

C’est par exemple l’opportunité de faire parler les clients à propos de leurs expérience avec les produits. Ou encore de mettre en valeur ces produits dans des ambiances choisies et de partager de l’enthousiasme, ou bien encore de décrire l’histoire d’un produit et ses principales évolutions.

Quoiqu’il en soit, c’est aussi une marque d’attention en terme de communication qui retiendra l’attention ; de quoi renforcer l’image de la marque et de l’entreprise.

Avec ses capacités à gérer des mises en pages rédactionnelles tout en étant expert des catalogues produits, J2S Simple Workspace est vraiment adapté pour vous permettre de fabriquer ce mix.

En guise de conclusion intermédiaire

Nous venons de passer en revue 4 nouveaux points de contacts, soit un total de 9 avec ceux de l’article précédent : Catalogue, Proposition, Brochure & Magazine, Dépliant & Flyer, Asile Colis, Fiche produits, Matrice Excel, Marketing direct , Magalog.

J2S Simple Workspace est LA solution qui permet de publier dans toutes les conditions très diversifiées évoquées jusqu’à présent.

Vous pensez que la liste s’arrête ici ?

Eh bien non ! Il nous reste à évoquer pour de prochains articles : Packaging, Encart, Balisage & étiquette, Réponse à AO, Document, Notice, Mail, Boutique, Site marchand, Site web, Smart Application, Youtube & consort, publicité TV, Réseaux sociaux.

 

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

 

Vous voulez en savoir plus, ou souhaitez une démonstration live ?

Prenez contact avec nous : nous serons ravis d’échanger.

 

David Lantier
Business Developer