Contexte

J2S Simple Workspace est une plateforme dédiée à la publication, un vaste sujet dont une partie concerne l’agrégation des données à publier.

Simple Workspace est agnostique à propos de ces données ; il peut s’agir de produits (simples, complexes, de mode, techniques,… ), d’articles rédactionnels… ou de recettes de cuisine.

Ces données peuvent provenir de sources multiples, raison pour laquelle on parle d’agrégation. Elles peuvent être déclinées en plusieurs langues, comme être des données simples ou des images et des vidéos : l’article quatre enjeux de la fabrication en masse de fiches produits précise ce que sont ces données.

Pour les publications très automatisées, le processus est linéaire : les données sont directement converties dans leur représentation graphique (InDesign) selon la charte graphique et les règles (Modules). Pour les publications créatives, le processus est moins linéaire, car les données évoluent durant la fabrication des pages.

Nous vous proposons d’examiner ces données sous deux angles :

  • Les “données publiées” : que doit-on mettre à disposition des mécanismes éditoriaux et/ou des maquettistes ?
  • Les sources qui vont alimenter ce modèle : d’où provient la donnée, et comment gérer le flux (workflow) ?

Organisation des données publiées

La structure des données publiées est directement pilotée par les besoins issus de chaque publication, c’est à dire la charte graphique et le niveau d’automatisation souhaité.

Par exemple, si l’on veut publier des produits selon une nomenclature, cette dernière doit être présente dans les données à publier. Si l’on veut publier l’image “vue d’ensemble” et une autre image “vue de profil”, il faut que les images soient ainsi caractérisées dans le modèle.

Lorsqu’il existe plusieurs publications, on a le choix de gérer un modèle de données englobant les besoins de toutes les publications, ou de gérer des modèles de données par publication, comme le font les Agences qui traitent différents clients.

La base doit permettre de regrouper les données sous la forme “d’offres”, par exemple pour présenter un produit et ses références et automatiser la construction des tableaux.

On a parfois besoin de gérer un référentiel produits centralisé puis complété localement. Un bon exemple est celui d’une entreprises avec des agences, dont certaines ont besoin de gérer des références locales inexistantes dans le référentiel centralisé. Dans ce cas, Simple MOM gère des bases locales, susceptibles de gérer localement des produits mais aussi de servir de “proxy” à la base de référence.

On le devine, tout cela demande des bases de données très souples et performantes.

Avec ses bases NOSQL et multi tenant, Simple MOM gère autant de bases que de besoins, en restant souple, puissant et simple à mettre œuvre pour faire de Simple Workspace « la machine à fabriquer » des supports de communication imprimés !

Sources de données

Pour alimenter Simple Workspace en données source, on peut simplement télécharger des fichiers, ou passer à une étape plus intégrée via les API et des connecteurs : lorsque les parutions sont fréquentes, c’est un réel confort de disposer de données et d’images toujours connectées et à jour !

Qu’elles arrivent via des fichiers ou des connecteurs, les données peuvent être mises à jour. C’est ici que Simple Workspace utilise ses workflows pour gérer l’impact des modifications dans les pages qui seraient en cours de production.

Les mises à jour arrivent au fil du temps, et il arrive que des données soient manquantes lorsqu’une publication commence, comme par exemple lorsqu’on réalise un mise en page avec des images “en attente”, ensuite remplacées par les images réelles.

La notion de “source” implémentée par Simple MOM conserve la cohérence générale, y compris lorsque les données proviennent de plusieurs sources, comme par exemple des produits multilingues issus d’un PIM et des prix issus d’un ERP.

Simple Workspace est une application web, ce qui permet d’ouvrir l’application à des partenaires externes.

Il est ainsi possible de solliciter des fournisseurs pour collecter des données ou leur donner le moyen compléter des références, par exemple avec des images (zones de dépôt de Simple DAM), voire de créer, compléter ou relire des fiches produits. Il en va de même pour les traductions.

En résumé

Simple MOM gère et agrège les données à publier à partir de sources multiples. Il est couplé à Simple DAM pour gérer les images.

Ces deux applications de Simple Workspace s’adaptent avec souplesse à votre environnement, pour tout à la fois apporter les fonctionnalités requises tout en respectant ce qui existe dans votre organisation.

Vous voulez en savoir plus, ou souhaitez une démonstration live ?

Profitez de notre offre d’accompagnement gratuite, ou prenez contact avec nous : nous serons ravis d’échanger.

David Lantier
Business Developer