La diversité des secteurs d’activité dans lesquels se retrouve une problématique Print est identifiée de longue date. Parmi les utilisateurs de Simple Workspace, il y a des distributeurs B2C/B2B, des éditeurs, des industriels, des administrations, agences de communication, imprimeurs, des acteurs de la presse, etc.

En parcourant la liste de nos clients, nous avons pris conscience que la diversité pouvait également se lire sous l’angle de la taille des entreprises [1] avec lesquelles nous collaborons. Ce constat nous a amenés à nous interroger sur ce qui fait que des petites entreprises jusqu’à des sociétés multinationales font confiance à J2S. Voici quelques pistes.

Une prise en charge globale

Le fait de proposer une solution “tout en un” semble séduire plus particulièrement les plus petites organisations qui n’ont pas toujours les moyens de multiplier les solutions ni les ressources pour gérer les aspects liés à la partie IT dont les questions d’infrastructure. Modéliser la charte graphique et optimiser la mise en page permettent de réduire la charge du studio graphique souvent externe, pour mieux maîtriser les coûts.

Chez Willemse, le fait d’avoir connecté leur PIM à Simple Workspace permet à une seule personne de générer l’ensemble des catalogues. Aubry Gaspard, qui avait choisi Simple Workspace pour réinternaliser la production de ses catalogues, a découvert l’application Simple DAM qu’il s’est empressé de mettre en œuvre pour gérer ses assets de façon plus optimisée.

Les flux collaboratifs autour d’InDesign

Les entreprises de taille intermédiaire viennent s’appuyer sur la connaissance métier et l’expertise développée par J2S autour d’InDesign et InDesign Serveur.
Les enjeux d’automatisation restent importants bien sûr, mais c’est l’aspect collaboratif de Simple Workspace qui est le plus souvent mis en avant pour désiloter les services (ex. Bruneau qui implique les responsables des offres dans son processus de publication), réduire les échanges avec les parties prenantes au minimum requis pour gagner du temps que ce soit pour de la validation de pages (ex. Imprimerie Mordacq qui fait valider les BAT directement dans Simple Workspace) ou l’édition ou la traduction de documents créatifs (ex. eg+ worldwide avec ses clients comme FRAM, Nissan, Renault Trucks…).
La mise en œuvre de Simple Workspace avec la méthodologie de gestion de projet proposée par J2S, optimise le processus de production en structurant les échanges, ce qui n’empêche pas de rester agile.

Expertise InDesign et enjeux IT

Les premiers contacts avec les grandes entreprises sont aussi largement liés à notre expertise liée à InDesign Serveur. En revanche, si ces entreprises acceptent de référencer J2S comme fournisseur, c’est parce que nous sommes en mesure de répondre à leurs exigences sur les enjeux IT, avec des contraintes en matière de sécurité et de confidentialité extrêmement poussées. C’est d’ailleurs un aspect qui bénéficie à tous nos clients.

Simple Workspace doit souvent s’intégrer sans couture avec l’ensemble des systèmes d’information de l’organisation, parfois même de façon invisible pour les utilisateurs à travers les échanges de données par API. Chez Lapeyre par exemple, les utilisateurs peuvent demander la génération des étiquettes et des fiches produits directement à partir de leur outil de gestion commerciale.

Force est de constater que J2S maîtrise une palette large de compétences IT et métier.

Nos interlocuteurs doivent faire appel à des équipes d’experts spécialisés rattachées à des entités différentes de leur organisation. Même s’ils travaillent au sein de la même entreprise, le fonctionnement en silo n’est pas rare ; ces experts sont mis au service des projets comme le sont les prestataires externes avec parfois des procédures si contraignantes qu’il se crée souvent un rapport de proximité plus fort avec l’équipe J2S qu’ils peuvent solliciter plus simplement et rapidement.

Pour conclure, quelle que soit la taille de votre organisation, J2S peut vous accompagner. N’hésitez pas à nous soumettre vos problématiques !

 

 

Richard Loubéjac,
Cofondateur de J2S

1 – Pour les catégories, nous nous sommes inspirés des définitions de l’INSEE :